Élargir son champ de conscience.

Créer un état hypnotique.

Activer des potentialités inconscientes.

Augmenter sa capacité de concentration, de mémoire.

Améliorer la confiance en soi.

Au quotidien, nombre de nos actions, de nos réactions et nos émotions sont spontanées, parfois même elles semblent automatiques, elles se manifestent indépendamment de notre volonté. Pour une grande part, elles dépendent en effet de processus inconscients et involontaires (apprentissages, origine d’un sentiment, régression instantanée, imagination active, inspiration créatrice…), qui échappent à nos déductions et analyses conscientes. Or, l’hypnose est justement une manière d’élargir notre champ de conscience jusqu’à pouvoir agir sur ces processus dont nous n’avons pas vraiment conscience le plus souvent. 

Dans un premier temps, un état d’hypnose permet d’entrer dans un autre temps et de ralentir ces processus internes pour les observer. Dans un second temps, la personne qui explore ces états de conscience va pouvoir les moduler et les modifier pour apprendre à faire avec eux, puis à les diversifier pour avoir plus de choix dans ses réactions. Enfin, elle peut alors créer des ressources et forces internes qui vont agir sur ces processus pour avoir un meilleur contrôle de ses actions, ses réactions et ses émotions.

En effet, nos choix nous sont souvent dictés par une part émotionnelle. Et il est essentiel d’apprendre à reconnaître et à libérer certaines émotions qui nous bloquent ou qui nous gênent. Apprendre à identifier et à agir sur les processus internes qui les sous-tendent.

Vivre une expérience de connaissance de soi est enrichissante, mais il faut aller plus loin. L’auto-hypnose est aussi un formidable levier pour activer des potentialités latentes et par exemple, pour améliorer son attention, la confiance en soi, sa mémoire, sa capacité d’apprentissage, sa créativité, mais aussi sa résilience, sa ténacité, son rapport aux autres, à ses peurs, à ses désirs.

Joseph Rottner est praticien en Hypnose certifié par L’ARCHE ; il enseigne l’art de l’acteur, hypnotique, rituel, dans un questionnement pragmatique de la source du théâtre, au sein de l’Atelier Permanent de Recherche Théâtrale et à l’Université de Technologie de Compiègne (UTC). 

Il s’est formé au théâtre de recherche et à l’enseignement auprès d’Emmanuel Ostrovski qu’il a rencontré quand il avait 20 ans. Ils ont créé ensemble nombre de spectacles et performances. Cinéastes, ils ont co-réalisé deux longs-métrages de création.


Les jeunes adultes et les adolescents, dans leur quête de sens, en perpétuel changement dans leurs corps et leurs têtes, cherchent de manière confuse à vivre des expériences et des états inhabituels.

Ils sont parfois étonnés de la puissance de ce qui les débordent, les transcendent ou les réjouissent. Faire de l’auto-hypnose, c’est donner forme et contenance à ce besoin de découverte, à cette quête, pour l’orienter lui donnant sens et valeur, afin de lui donner corps. Susciter des états hypnotiques dans son corps et son âme aide à mieux vivre son identité en devenir.

Joseph Rottner propose cet atelier d’auto-hypnose dans l’optique de permettre aux jeunes adultes, et à tous celles et ceux qui le veulent, de progresser dans la forêt de leur inconscient comme un explorateur en voyage dans un pays étranger à la recherche de soi.

Des thèmes qui pourront être abordés :

  • Créer du mouvement sous hypnose
  • Découvrir des techniques de respirations hypnotiques
  • Faire des tests hypnotiques
  • Faire un ancrage postural, mental ou imaginal
  • Éprouver des phénomènes hypnotiques
  • Trouver plus de confiance en soi, en les autres
  • Traverser sa peur
  • Danser sous hypnose
  • Interroger le lien à autrui
  • Travail sur les émotions
  • Jouer avec le rire
  • Jouer avec ses peurs
  • Futuriser, se projeter dans l’avenir
  • Interroger le passé
  • Se dissocier, s’associer
  • Laisser un mythe vivre dans le corps
  • Interroger ses croyances
  • Modéliser un personnage
  • Changer de comportement
  • Augmenter sa mémoire
  • Se tenir dans un champ ouvert de la conscience, porosité de l’être
  • Ressentir la juste distance avec le monde
  • Travail sur l’autonomie
  • Être en quête du Graal !

Le Grand Jeu :

Il consiste à faire comme René Daumal et ses amis en 1927, c’est-à-dire à sortir des voies « de l’expérimentation psychique à bon marché en vue d’une étude sérieuse de la métaphysique traditionnelle »


Qu’est-ce que l’auto-hypnose ?

Pourquoi pratiquer l’auto-hypnose ?

Nos réseaux :

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :