Savoir instaurer une relation fiable avec son public.

Apprendre à improviser sur tous sujets.

Savoir transmettre en maîtrisant posture, gestes et mots.

Apprendre les respirations spécifiques à l’art oratoire et à vocaliser.

Lire à voix haute.

Qui n’a jamais douté devant un public ? Qui n’a pas ressenti de la gêne ou de la peur ? Perdant même mots et moyens ? Qui n’a jamais manqué de souffle, de voix ? Manquant soudain d’à-propos ? Avec une boule au ventre, ou des trous de mémoire…. Nous croyons soudain manquer de confiance en nous, à moins que ce soit en l’autre. Voire se sentir en perte d’estime de soi.

Et pourtant, tout était là, le travail sur le sujet, les conseils de toutes parts… qui, au contraire, ont ajouté à la pression ressentie, au manque ou à l’excès de confiance ! Combien il semble long cet apprentissage pour devenir un bon orateur, une bonne oratrice, et parfois douloureux !

atelier hypnOratoria – février 2020

Véritable professionnel de l’art oratoire, enseignant dans des grandes écoles d’ingénieur, ou en Sorbonne dans le cadre de la préparation du concours Fleurs d’éloquence, Joseph Rottner, par sa méthode et son écoute, vous donnera les clés de cet art universel et pourtant rarement travaillé.

Sous la forme d’atelier pragmatique, de mises en situation concrètes, d’exercices et de techniques, nous vous proposons un vrai suivi pour tous ceux qui ont besoin de s’entraîner et d’avoir un regard fiable sur leurs capacités. HypnOratoria s’adresse à tous ceux qui ont besoin de se situer par rapport aux enjeux de la communication orale. Elle sera interrogée par le prisme de l’éloquence. 

Pourquoi ? Parce que l’éloquence requiert des potentialités efficaces et utiles pour parler devant un public. Parce que l’éloquence questionne directement les fondamentaux de toute communication orale.

L’art d’être éloquent requiert un étrange mélange entre rigueur et créativité, entre conscience et intuition. L’éloquence nous met au défi d’accepter nos peurs et de composer avec elles, de questionner la relation à autrui par la confiance. Comment créer des points d’appuis dans la déstabilisation même de toute prise de parole ?

atelier hypnOratoria – février 2020

Faites naître l’orateur, l’oratrice enfoui.e en vous. 

Préparez vos interventions, réunions, oraux, concours, entretiens…

Créez les conditions de la confiance !

Ateliers / Séminaires en ligne : spécial entraînement en distanciel ! ici


Les sessions en présentiels reprendront dès que possible en fonction des conditions sanitaires.

Sessions de 10 cours de 2 heures
Lieu : UTC – Sorbonne Université

Atelier Éloquence

Notre engagement :

  • Petits groupes de 8 participants *
  • Suivi individuel et régulier
  • Points étapes
  • Épreuve orale en condition réelle
  • Certification en fin de session
  • Retour ** gratuit en cas de non certification

* 10 maximum dans le cas de « retours » (2 places réservées)
** Retour : le participant est invité à revenir gratuitement faire une session


Les 4 phases d’une session (10 cours de 2h) :

  1. Initiation (4 cours)
  2. Entraînement (4 cours)
  3. Épreuve en public (1 cours)
  4. Bilan et perspectives (1 cours)

À l’issue de chaque phase, un point-étape est discuté avec le participant.


Pour quoi ?

  • Concours, oraux de grandes écoles
  • Classes préparatoires
  • Grand oral de Terminale
  • Oral de français de première
  • Entretiens de stages
  • Exposés

Thèmes abordés :

  • Relation, distance et émotion
  • Silence, posture et espace
  • Voix, parole et gestes
  • Improvisations (spontanées et semi-préparées)
  • Introduction et conclusion
  • Structuration, Montage
  • Lectures à voix haute (textes d’auteurs et personnels)
  • Transmission synthétique
  • Récit narratif
  • Récit argumentatif
  • Figures de style
  • Dialogue
  • Questionnement

Pour quelles problématiques ?

  • Confiance en soi
  • Peur de parler en public, stress
  • Pertes de moyens, des mots, du fil, de la mémoire, de la concentration
  • Apnée (respiration insuffisante)
  • Débit rapide, sans pauses
  • Problèmes vocaux (mauvaise diction ou articulation, voix faible ou fausse, manque de rythme…)
  • Difficultés relationnelles
  • Difficultés à structurer sa parole
  • Peu à l’aise avec émotions lors d’un discours

Nos réseaux :

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :